La trottinette électrique doit-elle être assurée ?

Publié le : 23 juin 20214 mins de lecture

Bon nombre d’utilisateurs se demandent si la circulation par trottinette électrique doit obligatoirement être assurée ! Affirmatif ! Sachez que cette machine est groupée parmi les catégories d’engins de déplacement personnel motorisé ou EDPM. Ce qui signifie que la conduite de ce type de trottinette nécessite un contrat d’assurance. Au moins, l’assurance doit répondre en responsabilité civile envers le propriétaire.

L’obligation d’assurer son engin électrique

Vous aurez déjà compris que l’assurance protège tant l’utilisateur que l’appareil de déplacement. Donc il est impératif de s’y souscrire ici pour se couvrir face aux actes malveillants tels que le vol, le vandalisme ou encore les dommages accidentels. Notez que tout cela peut vous arriver. Pourquoi s’assurer contre le vol ? Simplement parce que la trottinette électrique paraît comme un objet de convoitise. Donc, il vaut mieux être muni d’une garantie contre le vol. On pourrait vous le voler dans les espaces privés où elles ne sont pas à portée de vue. Pourquoi être couvert contre la casse ? Un accident peut arriver à tout moment, même si vous n’êtes pas concerné par la collision. Par exemple, votre engin peut heurter un poteau électrique en évitant un obstacle de justesse. Et il est fort possible que votre guidon se torde face à cela. Cependant, ce dommage accidentel peut parfaitement être couvert avec une assurance matérielle. Toutefois, pensez à étudier à la lettre les contenances des contrats d’assurance. Tâchez de vous associer avec une entreprise capable de vous couvrir en vous proposant diverses garanties pertinentes. En cas d’accident, par exemple, veillez à ce que le prix du remboursement proposé par l’assurance soit adéquat au prix initial de la trottinette. Faites toujours le calcul.

Obligation également destinée aux autres utilisateurs

Certes, la couverture de la trottinette électrique sert pour assurer son possédant, mais elle est aussi utile pour les locations ou les emprunts. Pour la simple raison que l’assurance en responsabilité civile est la plus exigeante pour les prêteurs. Si vous êtes dans le cas de l’emprunt en libre-service, veillez à ce qu’une telle garantie vous soit acquise. Même chose pour les loueurs.

Quels sont les autres véhicules électriques personnels et les assurances pour ces EDPM ?

Autres qu’«Engin de déplacement personnel motorisé (EDPM)», ces types de machines se font aussi appeler NVEI (nouveaux véhicules électriques individuels). Elles portent le même titre que les autres engins personnels moteurs tels que le segway, l’hoverboard, le skate électrique ou la monoroue. Ainsi, leur vitesse est limitée à 25 km/h maximum. La circulation de ceux qui dépassent ce plafond est strictement interdite. Par ailleurs, face à l’enthousiasme des utilisateurs de NVEI, la réglementation est contrainte d’accompagner le développement de ces nouveaux matériels de déplacement. Le but est de mettre les conducteurs de EDPM et les civils à l’abri de tous les dommages possibles.

Plan du site