Pourquoi certaines assurances vous demandent de remplir un questionnaire médical ?

Publié le : 23 juin 20214 mins de lecture

Le remplissage d’un questionnaire médical est parfois requis par certaines compagnies d’assurance avant la signature d’un contrat auprès de nouveaux souscripteurs. Ce document est une source d’information sur lequel les assureurs se basent afin d’étudier la santé de leurs futurs assurés.

Le questionnaire médical, un document préventif

Le questionnaire médical est un document qu’une personne désirant souscrire à une assurance se doit parfois de remplir. Il est normalement indiqué de le soumettre à tout client désirant adhérer à une assurance lorsque celui-ci a plus de 55 ans. Sinon, ce genre de document est également présenté à un client souhaitant avoir droit à des garanties élevées, lui permettant de bénéficier d’une couverture haut de gamme. L’âge et la santé d’une personne sont donc des critères sur lesquels les compagnies d’assurance se basent afin d’anticiper le fait d’assurer des personnes à risque. C’est donc un document préventif. En fonction des résultats obtenus, une assurance décide s’il est possible de couvrir une personne ou non. 

Une source d’information permettant d’en savoir plus sur un assuré

La plupart des compagnies d’assurance demandent à leurs futurs assurés de remplir un questionnaire médical détaillant leur état de santé présent et passé. Ces questions portent notamment sur : la taille, le poids, les habitudes de vie, l’état physiologique d’une personne et ses antécédents médicaux. Toutefois, il n’aborde pas de questions se rapportant à la sexualité, la religion ou la couleur de peau d’une personne. Il n’est normalement pas obligatoire de remplir un questionnaire médical, mais cette démarche est conseillée afin de bénéficier de tous les avantages qu’offre une mutuelle. Des informations complètes et correctes sur l’état de santé d’une personne permettent de mieux l’assurer. Toutefois, dans le cas d’une fausse déclaration, un soupçon de fraude ou une présomption d’omission, un client peut ne pas avoir accès à des garanties, des droits ou une somme d’argent qui lui sont généralement attribués.

Un moyen de contrer des demandes excessives

Enfin, le questionnaire médical est une trace dont l’assureur peut se servir afin de valider un dossier. Le coût d’une assurance dépend directement des réponses apportées à celui-ci. Même s’il est tentant de minorer votre passé médical. Cela n’engage rien de bon. En effet, toutes les demandes excessives des assurés font l’objet d’une enquête de la part de l’assureur. C’est pourquoi le mensonge ne peut conduire à l’application de sanctions. Cela peut aller de la réduction des cotisations qui sont dues à un client, à la diminution du montant d’une indemnisation ou alors conduire à la résiliation d’un contrat d’assurance en cours. C’est donc un document à remplir judicieusement.

Plan du site